SOUND LIGHT MUSIC

Sonorisation - Eclairage - Vidéo

Vente de matériel de sonorisation - éclairage

Location sono - Jeux de lumières - Vidéo / Karaoké

Tél. : 01 45 54 44 40

Fax. : 01 45 54 45 95

Accueil » Glossaire
Recherche rapide
 
Utilisez des mots-clés.
Recherche avancée
Catalogue Produits
Vente
Location
Occasions
Ventes flash
Produits Phares
Destockage
Top Affaires
Nouveautés
Mon panier
 
votre panierPanier (vide)
Suivre ma commande
>> En savoir plus
Achat par Prix
Venir à notre magasin
Magasin de materiel de sonorisation
Du mardi au samedi
10h - 12h30 / 14h30 - 19h
66 avenue Felix Faure
75015 Paris
PLAN
Tél. : 01 45 54 44 40
Fax. : 01 45 54 45 95
Commander en ligne
Transactions
sécurisées
Frais de Port
 
Livraison / Installation

Assistance technique
Sono / Eclairage
Vidéo
Glossaire de Sound Light Music
 

Glossaire sur la sonorisation et la lumière

Petit glossaire à l'usage des néophites ou des passionnés de sono
Vous trouverez à la suite de ces quelques définitions le sommaire
de tous les termes techniques liés a la sonorisation.


matériel sono, effets lumineuxSono : contraction du mot sonorisation. Le terme sono englobe de manière générale l'ensemble des équipement utilisées pour diffuser du son.

La Sonorisation est le renforcement d'une ou plusieurs sources sonores par des moyens électro acoustiques appropriés.

Les équipements liés à la sonorisation sont :
  • Le microphone : son rôle est de capter le son
  • La console ou table de mixage : elle peut être analogique ou numérique et reçoit les signaux des microphones
  • Les périphériques servant à traiter le signal comme les compresseurs, gates, reverbs, délais, égaliseurs...
  • L'amplificateur sono : à la sortie de la console se trouve soit un amplificateur soit des enceintes auto amplifiées
  • Les enceintes sono sont généralement constituées d’un caisson (baffle) et de haut-parleurs (couramment appelés boites en sonorisation)
  • Le préampli est souvent intégré dans le corps du micro ou dans la table de mixage
  • Les platines : le terme platine désigne un système sans amplificateur, à brancher sur un amplificateur extérieur
    • platine vinyle elle restitue les enregistrements analogiques des disques vinyle. Certains dj utilisent des platines à disque vinyle pour élaborer des effets sonores particuliers comme le scratch
    • platine cd : elle permet d'écouter de la musique en qualité numérique sur des CD
  • Le rack est un châssis monobloc permettant de fixer tous les appareils de traitement du son
  • Le câblage du système de sonorisation
  • les filtres réalisent une opération de traitement du signal
N 'hésitez pas à aller sur notre forum pour partager vos connaissances
ou faire part de vos expériences ou découvertes en matière
de sonorisation

Sommaire

Bender
BF
Bloc de puissance / Gradateur
Boomer
BPM
Brouillard
Bruit
By-pass
Chaser
Cinch
Compresseur
Cross-over
Cue
Cut-off
DAT
dB
DBX
Décibel
Delay
Delete
DIN
DMX
Elingue
Equalizer
Erase
Expander
Fader
feutrine
Filtre
Flanger
Flight-case
Forward
Frost
Gélatine
Glide
Gobo
Hertz (Heindrich)
HF
High
Inch (pluriel : inches)
Input
Insert
Interface
Jack
Joystick
Lampe / ampoule
LCD
Le barnier
Le gaffer, gaff’, gaffa
LED
Les filtres dichroïques
Level
LF
LFO
Line
Load
Locked
Loop
Loud
Low
Low pass filter
Lower
LPF
M.I.D.I.
MàF / MàB
Main in
Master
Mike
Monitor
Multipaire
Noise (noise generator)
Noise gate
Numérique
Off
Offset
Omnidirectionnel
On
Out
Output
Ouverture (angle)
P17
Pan
PAR
Paramètre
Pas
Passe-bande
Passe-bas
Passe-haut
Patch
PC16
PCM
Peak
Phaser (phasing)
Phones
Pin
pitch
Pitch shifting
Play
Plug-in (anglais)
Pouce
Power
Praticable, pratos
Pre-out
Preset
PU
Punch in
Quantification
Rack
RAM
Rampe
Random
Range
Rate
Record
Red Book
Release
Return
Rewind
Ring modulator
RMS
Rythme
sample
Sampler
Save
Scène
Scrambling
Scroller
Send
Slave
Speed
Splitter DMX
Spot
Stand-by
Start
Stéréophonie
Stretching
Tempo
Tracking
Tweeter
UHF
Unidirectionnel

Définitions

Bender : (anglais) Littéralement : "courbure". Ex. : Pitch bender : courbure de la hauteur du son (commande d'effets sur un synthétiseur). L'effet sonore est semblable à celui du portamento (voir  Glide Ÿ) sauf que l'on revient, après effet, à la hauteur du son d'origine.

BF : (abrév.) Basse fréquence. Désigne en général l'ensemble des circuits dans un studio son; la haute fréquence ne concernant que les circuits d'émission : radio, liaison de micro sans fil, et cetera.

Bloc de puissance / Gradateur : Appareil chargé de distribuer le courant électrique dans les projecteurs traditionnels via un certain nombre de circuits. Le gradateur permet de faire varier de 0 à 100% le niveau de chaque circuit individuellement. Il est contrôlé à partir de la console lumière qui permet à l’éclairagiste de choisir, programmer, envoyer les circuits souhaités en fonction du spectacle. Concrètement, on peut dire qu’il va transformer le signal DMX en intensité de courant électrique.

Boomer : (anglais) Haut-parleur de grand diamètre pour la reproduction des fréquences graves.

BPM : Battement par minute (mesure la "vitesse" d'un morceau)

Brouillard : Le brouillard est une fumée dont les particules, plus fines que leurs homologues de la fumée classique, permettent une diffusion plus légère et homogène.

Bruit : (Bruit blanc, bruit rose) : voir  Noise Ÿ.

By-pass : (anglais) "Dérivation"... mise hors circuit d'un effet, d'un filtre...

Chaser (anglais) : Une chaser un programme de plusieurs pas qui s’enchaînent

Cinch : Prise coaxiale créée par la firme RCA. Ce sont les prises que l'on trouve généralement pour les connexions "line" sur la majeure partie du matériel grand public. Ces prises sont aussi appelées prises "RCA".

Compresseur : Circuit destiné à éviter les écarts de niveau trop importants. Il diminue la dynamique d'une modulation en "regonflant" les passages qui pourraient sembler trop faibles et en limitant les passages trop forts. Bien utile par exemple pour faire ressortir une voix "engloutie" dans une orchestration trop chargée. Les opérations de compression (et expansion) du son sont aussi fréquemment utilisées dans certains systèmes de réduction de bruit (NRS : Noise Reduction System, DNR : Digital Noise Reduction).


Revenir au sommaire


Cross-over : (anglais) Circuit électronique séparant, par des filtres, les fréquences en plusieurs bandes : graves, médium, aiguës.

Cue : (anglais) Désigne généralement un circuit auxiliaire. On le trouve sur les consoles de mixage pour utiliser le signal de voie à d'autres fins que le mixage : écoute casque pour les musiciens, par exemple, lors d'un enregistrement sur un magnétophone multipiste, retours de scène en sonorisation de spectacles, envoi dans des effets divers lors d'un mixage, et cetera.

Cut-off : (anglais) Réglage de la fréquence de coupure dans un filtre (VCF)

DAT : (anglais) Acronyme de "Digital Audio Tape". Système d'enregistrement numérique (R-DAT) utilisant des cassettes de petites dimensions. Ces appareils, à l'origine créés pour le grand public, sont aujourd'hui surtout utilisés dans les milieux professionnels pour l'enregistrement sonore (disques, bandes sonores pour la TV, prise de son, son cinéma, et cetera). Ils tendent à remplacer les enregistreurs analogiques à bande.

dB : (abrév.) Décibel. (voir ce mot).

DBX : Marque fabricant un système d'atténuation de bruit. D'autres systèmes existent comme les "Dolby" par exemple.

Décibel : Unité de mesure d'un niveau sonore; comparaison de deux valeurs d'une même grandeur. Dixième partie du Bel - attention, la variation est logarithmique : + 6 dB n'est pas l'équivalent de 6% en plus mais double le niveau sonore. (Voir "Bell").

Delay : (anglais) "Effet de retard". Ces appareils sont utilisés pour donner, par exemple, une impression d'écho ou pour compenser dans la sonorisation de grands espaces les effets de retard liés à la propagation du son dans l'air.

Delete : (anglais) Effacer. Effacement... d'une piste, d'un fichier.

DIN : (allemand) Acronyme de "Deutsche Industrie Normen". Standard de mesures électroniques et de diverses recommandations et spécifications concernant le matériel et les normes électriques. Par extension ce terme désigne souvent un type de prises à plusieurs broches que l'on trouve sur le matériel européen ou dans les liaisons M.I.D.I.

DMX : Le DMX 512 est un signal de commande numérique qui permet de faire passer dans un seul câble 512 canaux d'informations. Ces informations comportent chacune 255 niveaux (de 0 à 255 = de 0 à 100%). Chaque projecteur utilise un certain nombre de ces canaux, correspondant chacun à une fonction ou à un paramètre spécifique


Revenir au sommaire


Elingue : Câble en acier équipé d’une boucle a chaque bout ainsi que d’un mousqueton ou d’une manille. Il existe 2 types d’élingues :

Equalizer : (anglais) "Égaliseur". Correcteur, filtre... des graves et des aigus, par exemple, sur un amplificateur de chaîne Hi-Fi ou sur une console de mixage son. Il existe des égaliseurs graphiques, paramètriques (voir  Bandwith Ÿ) ou à fréquence fixe. Certains égaliseurs à fréquence fixe comme les filtres passe (ou coupe) bas (ou haut) sont préréglés pour des opérations précises : suppression de ronflements, de sifflantes, correction pour écoute à bas niveau, etc

Erase : (anglais) Effacement.

Expander : (anglais) En  franglais Ÿ : expandeur. Le terme français est  générateur de sons Ÿ. C'est la partie d'un synthétiseur ou d'un échantillonneur comportant les circuits électroniques générant et traitant les sons. Traditionnellement on parle de synthétiseur lorsque le clavier qui sert à commander le déclenchement des sons est inclus à l'ensemble. L'utilisation d'expandeurs dans un studio permet de gagner de la place : les expandeurs sont  rackés Ÿ dans des bâtis métalliques et commandés par un seul clavier dit  clavier maître Ÿ.

Fader : (anglais) Atténuateur. Désigne les potentiomètres sur une console (appelés aussi parfois "tirettes" par les ingénieurs du son)

feutrine : sorte de tapis intercalé entre le vinyle et le plateau de la platine permettant de faire glisser le vinyle sans dommage. Ainsi pour faire Pause, un DJ jouant sur vinyles utilise rarement la touche Play/Stop. Pour arrêter un morceau... il pose ses doigts sur le disque, qui doit donc pouvoir glisser sur la feutrine ou slipmat). Il peut alors le lancer (throwing) dans le rythme.

Filtre : Il sert à coloriser le faisceau d’un projecteur en filtrant certaines longueurs d’ondes et en en laissant passer d’autres. Deux types de filtres les plus courants :

Flanger (flanging, flange) : (anglais) Modulation d'un signal sonore qui procède par un très léger retard du signal original. L'effet produit est proche de celui obtenu par l'écoute d'un son à travers un tuyau, coquillage, et cetera (effet de mer). On raconte (légende ou réalité ?) que ce sont les Beatles qui auraient inventé cet effet : au cours d'une séance d'enregistrement, ils s'amusèrent à décaler légèrement deux magnétophones synchrones par un léger effleurement sur une des bobines afin d'obtenir un effet spécial. Les effets de flange sont aujourd'hui produits par un circuit électronique qui retarde le son originel de quelques millièmes de seconde passé à travers un filtre dit filtre en peigne puis remélangé à la source originelle.

Flight-case : (anglais) Caisse de transport dans laquelle on enferme généralement le matériel de sonorisation fragile (amplis, consoles, instruments de musique, et cetera) lors d'une tournée ou d'un déplacement. Les flight-cases sont construits dans des matériaux très résistants aux chocs et à l'écrasement (cornières en acier et aluminium). Ils possèdent des fermetures solides à verrouillage, permettent l'empilement du matériel lors du transport (ou d'un concert) et ils sont généralement matelassés de mousse préformée afin de bien caler le matériel. Le flight-case, souvent construit sur mesure, tire sans doute son nom de sa destination première : le transport par voie aérienne, dans lequel les contraintes que subissent les emballages imposent des normes très exigeantes. Un bon flight-case coûte cher mais c'est la meilleure solution pour ne pas retrouver votre console en pièces détachées au fond du camion quelques heures avant le concert !

Forward : (anglais) Avant. Bobinage avant (de gauche à droite) sur un magnétophone.

Frost : flou (filtre (gélatine ou verre traité) permettant de donner un aspect flou sur un faisceau net et focalisé.


Revenir au sommaire


Gélatine : voir Filtre.

Glide : (anglais) "Glissement". S'emploie souvent pour désigner le "portamento". C'est l'effet que produit le glissement du doigt du violoniste sur une corde.

Gobo : Les gobos sont des pièces de métal perforées qui laissent passer la lumière par endroit, créant ainsi des formes, dessins, logos, etc. Ces pièces, convenablement focalisées par le système optique d'un projecteur approprié, permettent donc la projection de ces images.

Hertz (Heindrich) : 1857-1894. Physicien allemand qui a découvert les ondes radio-électriques (ondes hertziennes) et l'effet photo-électrique. Il a donné son nom à l'unité de mesure des fréquences, le hertz, qui se note Hz. Dans le spectre audible (16 à 20 000 Hertz par seconde), plus une fréquence est élevée plus le son est aigu.

HF : (abrév.) Haute fréquence.

High : (anglais) "Haut". Aigu, haute impédance, haute fréquence, etc...

Inch (pluriel : inches) : (anglais) Pouce. Unité de mesure anglaise égale à 2,54 cm. Voir "Pouce". Cette unité et ses subdivisions sont fréquemment utilisées en sonorisation pour désigner la largeur des bandes magnétiques ou une vitesse de défilement (voir "Ips")

Input : (anglais) Entrée.

Insert : (anglais) En production sonore : opération qui consiste, après l'enregistrement d'une séquence musicale entière, à modifier une partie qu'on juge insatisfaisante (fausses notes, défaut technique, et cetera). Cette manoeuvre, qui exclut le collage, se fait en insérant entre les deux parties à garder un nouvel enregistrement à la place de l'ancien (M.I.D.I. " punch in "). En vidéo : "montage en insert" : procédé de montage qui permet de "coller" un plan image ou un son sur une bande (dite "trackée") qui possède déjà un signal de synchronisation. (L'autre système de montage est dit en "assemble").

Interface : (nom féminin) Système de communication permettant l'échange d'informations entre deux appareils (ex. un ordinateur et un synthétiseur, un magnétophone et un magnétoscope, etc... )


Revenir au sommaire


Jack : (anglais) Type de fiche-prise coaxiale mono ou stéréo. Il existe actuellement trois modèles de "jack" qui se différencient par leur dimension et leur diamètre :

Joystick : (anglais) Levier de commande d'effet. Un peu semblable (toutes proportions gardées) au manche à balai de l'aviateur il trouve de multiples applications en son et en vidéo : commande sur un synthétiseur, commande de spatialisation sur des consoles quadriphoniques, commande de magnétoscopes sur des tables de montage (banc " à convergence"); mais le plus connu des joysticks reste celui utilisé pour certains jeux vidéo.

Lampe / ampoule : La lampe est la source de lumière de tout projecteur. Il existe 2 grandes familles de lampes utilisées dans le spectacle, les lampes halogène, et les lampes à décharge :

LCD : (anglais) (abrév.) : Liquid crystal display : affichage à cristaux liquides.

Le barnier : Cet adhésif est a un isolant électrique (scotch d’électricien), il est utilisé dans l’évènementiel pour le pliage des câbles ainsi pour les fixer proprement sur une structure (la ou sa petite taille est un atout). Il dispose d’un fort pouvoir d’adhérence, mais a tendance a laisser des résidus de colle (notamment dans le cas d’un contact prolongé), et ne se déchire pas aussi facilement que le gaffer.

Le gaffer, gaff’, gaffa : Cet adhésif connu pour sa polyvalence dispose d’un fort pouvoir d’adhérence et ne laisse aucun résidu de colle sur les surfaces. Sa structure toilée permet de le déchirer très facilement sans outils. Il en existe de tous types et de toutes les couleurs, c’est LE scotch du spectacle. Il est utilisé pour la fixation de câbles, d’accessoires, de tissus, pour la réalisation de passage de câbles, pour repérer des positions sur scène ...

LED : (anglais) (abrév.) : Light Emitting Diode : diode électro-luminescente. Ce sont les petites lampes qui forment une traînée lumineuse et indiquent par exemple les variations de niveaux sur un ampli, une console.

Les filtres dichroïques : des filtres de verres teintés par un procédé spécial qui permet d’obtenir des couleurs particulièrement pures et peu altérables.

Level : (anglais) Niveau. Niveau sonore par exemple. Symbole utilisé pour les phones.

LF : (anglais) Low Frequency. Basse fréquence.

LFO : (anglais) : Low Frequency Oscillator : oscillateur à basse fréquence. Cet oscillateur sur un synthétiseur est généralement utilisé pour produire des effets comme un vibrato par exemple.


Revenir au sommaire


Line : (anglais) "Ligne". Par opposition à la liaison microphonique dont l'impédance est différente. Ex : un magnétophone, un lecteur de cassette, un lecteur de CD, se connectent en entrée "ligne" sur une console et non sur l'entrée micro.

Load : (anglais) "Chargement" (d'un programme sur un ordinateur à partir d'un lecteur de disque souple ou d'un lecteur de cassette par exemple ou bien encore sauvegarde des données sur un séquenceur ou un synthétiseur).

Locked : (anglais) Verrouillé. Terme utilisé pour les synchroniseurs (de machines vidéo et audio par exemple). Indique que les machines sont synchronisées.

Loop : (anglais) Boucle. Ex. : mise en boucle d'un son à partir d'un son échantillonné sur un synthétiseur. Le résultat est semblable à la mise en boucle d'une bande magnétique après collage.

Loud : (anglais) "Bruyant", fort. (ex. : Loud speaker=haut-parleur)

Low : (anglais) Bas. Grave, basse impédance, etc..

Low pass filter : (anglais) Filtre passe bas (ne laissant passer que les fréquences basses).

Lower : (anglais) Inférieur (sur un clavier d'orgue par exemple).

LPF : (anglais) (abrév.) : voir "Low-Pass-Filter".

M.I.D.I. : (anglais) Acronyme de "Musical Instrument Digital Interface". Standard et spécifications diverses utilisant les données informatiques qui permettent l'interconnexion et l'asservissement mutuel d'appareils divers utilisant le numérique : ex. : boîtes à rythmes, séquenceurs, synthétiseurs, ordinateurs, interfaces de synchronisation, et cetera. On peut ainsi faire jouer un synthétiseur sur une "base temps" délivrée par une boîte à rythme ou un ordinateur possédant une interface M.I.D.I., piloter jusqu'à 16 synthétiseurs à partir d'un seul clavier, commander une console de mixage interfaçable, et cetera. Depuis 1983, date de sa conception, cette norme a été reprise et développée pour des applications plus spécialisées : M.I.D.I. Machine Control (commande de magnétophones), M.I.D.I. Show Control (commande d'éclairage pour la scène), G.M. (General M.I.D.I.) : attribution de l'instrumentation aux différents canaux M.I.D.I. d'une partition musicale, et cetera. Attention un fichier musical M.I.D.I. n'est pas un fichier sonore, c'est seulement la partition informatique qui permettra à un générateur de son (synthétiseur ou carte-son) d'interprèter la partition... et donc de l'entendre.

MàF / MàB : Abréviation de Machine à Fumée et de Machine à Brouillard.


Revenir au sommaire


Main in : (anglais) Entrée au niveau de l'amplificateur de puissance.

Master : (anglais) "Maître". Bande-mère par exemple (l'original d'un mixage, d'un montage vidéo). Surtout en analogique, c'est à partir du "master" qu'on fait toutes les copies pour éviter la dégradation des informations sonores ou vidéo par copies successives ( appelées "générations"). Le terme  master Ÿ est aussi fréquemment utilisé pour désigner la machine-maître dans un synchroniseur ou encore désigner le potentiomètre général de sortie sur une console.

Mike : (anglais) Microphone.

Monitor : (anglais) Écoute, contrôle auditif.

Multipaire : Câble multiconducteur permettant de regrouper plusieurs ralonges électrique en un seul câble. Un multipaire complet se compose généralement d’un fouet mâle (aussi appelé éclaté ou épanoui), du multipaire, puis d’un boitier de scène (aussi appelé patch) ou d’un fouet femelle. Le multipaire utilise des connectiques spécifique de type Harting ou Socapex.

Noise (noise generator) : (anglais) "Bruit". Générateur de bruit (bruit blanc, bruit rose). Le "bruit" produit par ce générateur est semblable au chuintement qui passe par le haut-parleur d'un poste de télévision après l'arrêt des émissions. Ce type de générateur est utilisé dans les synthétiseurs et pour effectuer certaines mesures en acoustique de salles.

Noise gate : (anglais) littéralement : "Porte à bruit". Système électronique de coupure qui permet par exemple de supprimer le souffle de bande lorsqu'il n'y a pas de modulation.

Numérique : Commandé ou produit par des nombres. Désigne en particulier les techniques qui utilisent les ordinateurs (système binaire 1 et 0) pour produire des sons (et des images). Ex.= disque audio-numérique (Compact-disc). Quelquefois remplacé à tort, sous l'influence de l'anglais, par le terme "digital", qui en français signifie  relatif aux doigts, commandé par les doigts Ÿ, d'où des quiproquos parfois savoureux.

Off : (anglais) Fermé; Éteint.

Offset : (anglais) (Littéralement "compenser", "compensation"). Durée exprimée en heures, minutes, secondes et images (time code SMPTE) séparant le temps relatif de plusieurs machines utilisant un "time code" différent et qui doivent être synchronisées. En affichant sur un synchroniseur l'offset qui sépare une machine-esclave de la machine-maître on compense le retard ou l'avance de l'une par rapport à l'autre.

Omnidirectionnel : Concerne ce qu'on appelle la directivité d'un micro. Se dit d'un microphone qui prend le son dans toutes les directions (voir "unidirectionnel" et "bidirectionnel")


Revenir au sommaire


On : (anglais) Ouvert. Allumé.

Out : (anglais) Hors-circuit.

Output : (anglais) Sortie.

Ouverture (angle) : l’ouverture c’est le coefficient d’évasement d’un faisceau de lumière par rapport à sa source. certains projecteurs ont une ouverture fixe et déterminée, d’autres permettent un réglage permettant de la faire varier. Plus l’ouverture est grande, plus le faisceau sera large à une distance égale.

P17 : Type de prise. Les P17 sont utilisées pour des intensités de courant de 16 à 125 ampères, aussi bien en monophasé qu’en triphasé et en tétrapolaire.

Pan : Réglage d’un projecteur sur le plan horizontal. C’est un réglage manuel pour un projecteur traditionnel ou une orientation pour un projecteur asservi (miroir ou lyre). Aussi appelé X ou site.

PAR : Parabolic Aluminized Reflector. Projecteur très simplement constitué d’un cylindre d’aluminium dont le système optique tient uniquement dans la constitution de son ampoule, à laquelle sont intégrés un réflecteur et une lentille qui donne ses propriétés au faisceau. Il en existe dans plusieurs formats avec différents types de lampes (PAR 64, PAR 56, PAR 16, etc...)

Paramètre : Grandeur mesurable dont on peut modifier la valeur.

Pas : Un pas (ou step, qui signifie étape en anglais), désigne un état lumineux (un certain réglage de l’ensemble des paramètres de chaque projecteur de la scène) faisant partie d’un programme de plusieurs pas (chaser). On rencontre ce terme lors de la programmation lumière d’un chaser (nous y reviendrons).

Passe-bande : (Band Pass) Filtre ne laissant passer qu'une bande de fréquences déterminées.

Passe-bas : (Low Pass Filter)- Filtre ne laissant passer que les fréquences basses.


Revenir au sommaire


Passe-haut : (High Pass Filter)- Filtre ne laissant passer que les fréquences élevées.

Patch : (anglais) Littéralement : "pièce". Ce terme a plusieurs sens :

PC16 : Abréviation de  Prise Classique 16 ampères Ÿ.

PCM : (anglais) : Acronyme de "Pulse Code Modulation". Modulation par impulsions codées. Principe de base de l'enregistrement numérique (voir "échantillonnage" et "quantification").

Peak : (anglais) Pic-crête. Généralement utilisé pour indiquer à l'aide d'une LED (voir ce mot) une limite à ne pas dépasser (saturation, etc ... )

Phaser (phasing) : (anglais) Effet qui donne l'impression d'un son tournant. Une partie du signal est filtrée et mélangée ensuite au son direct. On peut obtenir un "phasing" sur un synthétiseur en désaccordant légèrement l'un des deux oscillateurs du VCO par rapport à l'autre.

Phones : (anglais) Écouteurs, casque d'écoute. Ne pas confondre avec le  phone Ÿ (terme français) désignant une unité de mesure du niveau sonore.

Pin : (anglais) Broche (dans un circuit intégré ou dans une prise).

pitch : mécanisme (potentiomètre ou boutons) d'une platine (vinyle ou CD) permettant de modifier la vitesse de lecture (modification exprimée en pourcentage par rapport à l'original). Son réglage permet ainsi de synchroniser les beats de deux morceaux (entrant et sortant).

Pitch shifting : Opération qui consiste à modifier la hauteur d'un son enregistré sans en modifier la durée. De nombreux logiciels de traitement du son permettent cette opération pour réaccorder un instrument qui joue faux dans un ensemble, changer la tonalité d'un morceau, effet spéciaux sur des voix (voix de canard), et cetera. Cette manipulation est aussi faisable avec un appareil appelé "harmonizer".

Play : (anglais) Littéralement : "jeu". Sur un magnétophone ou un magnétoscope désigne la fonction "lecture".


Revenir au sommaire


Plug-in (anglais) Logiciel venant en complément d'une application et permettant d'ajouter des fonctions complémentaires (exemple : des filtres, des effets spéciaux sur un logiciel de mixage numérique).

Pouce : Unité de mesure anglaise qui est égale à 2,54 mm. Cette unité est fréquemment utilisée pour indiquer :

Power : (anglais) "Puissance"... mise en service ou extinction d'un appareil.

Praticable, pratos :Elément de scène modulable, il en existe de différentes tailles, les plus courant étant les 2m par 1m, ainsi que les 1m par 1m.

Pre-out : (anglais) Sortie au niveau du préampli.

Preset : (anglais) Présélection. Sonorité d'usine (autrement dit qui n'a pas été fabriquée par l'utilisateur) mise en mémoire sur un synthétiseur.

PU : (anglais) (abrév.) Pick-up. Platine tourne-disque.

Punch in : (anglais) Manoeuvre qui consiste, sur un magnétophone, à remplacer par un autre, un passage déjà enregistré. L'équivalent le plus proche en français pourrait être "insertion". Cette opération n'est possible que sur des magnétophones de type professionnel : pendant que la bande défile en position "lecture" on bascule à la fonction "enregistrement" au début du passage défectueux. A la fin du passage concerné on rebascule le magnétophone en lecture (punch out) sans arrêter le magnétophone. Cette opération peut se programmer sur les magnétophones modernes et est couramment utilisée en vidéo (insertion par exemple d'un plan de coupe image à l'intérieur d'un plan synchrone).

Quantification : Valeur des échantillons en code binaire dans la technique numérique. Exemple : quantification à 4, 8, 16, 20, 24, 32 bits. Une quantification à 16 bits permet de représenter 216 = 65 536 valeurs différentes par échantillon. En théorie, plus la quantification est élevée, meilleure est la dynamique et la fidélité du son enregistré ou reproduit (1 bit = 6 dB) : une quantification à 16 bits = 16 (bits) × 6 (dB) = 96 dB de dynamique (exemple du Compact-disc), une quantification à 24 bits = 24 × 6 = 144 dB, et cetera. Les fortes valeurs de quantification sont surtout utilisées pour certaines manipulations du son : filtrage, optimisation, codage, etc ...

Rack : (anglais) "Râtelier". Bâti métallique à tiroir recevant les coffrets des appareils électroniques aux dimensions standard 19" (19 pouces = 49 cm).

RAM : (anglais) (abrév.) = Random Access Memory : mémoire "vive" dans un ordinateur (mémoire que l'on peut effacer et transformer à volonté).


Revenir au sommaire


Rampe : Partie montante ou descendante d'un signal en dents de scie.

Random : (anglais) Aléatoire.

Range : (anglais) Étendue. Exemple : Frequencies Range = bande passante.

Rate : (anglais) Vitesse. Vitesse d'un vibrato par exemple.

Record : (anglais) Enregistrement.

Red Book : Norme fixant le format d'écriture du Compact-disc et les spécifications de ses appareils de lecture. Il existe aussi un  Blue Book Ÿ qui fixe les standards d'enregistrement du CD Extra et du CD-i, ainsi qu'un  Orange Book Ÿ (CD enregistrable), un  Yellow Book Ÿ (CD-Rom) et un  White Book Ÿ (CD vidéo).

Release : (anglais) "Relâche", extinction, disparition plus ou moins rapide d'un son après son émission. Un des éléments constitutifs de l'enveloppe (ADSR).

Return : (anglais) "Retour". Circuit de retour d'un signal après qu'il soit passé dans un effet quelconque (écho, réverbération, etc...)

Rewind : (anglais) Rembobinage arrière (de droite à gauche sur un magnétophone)

Ring modulator : (anglais) Modulateur en anneau. Il modifie le spectre sonore d'un son en créant des fréquences de part et d'autre du signal original (effet "son de cloche").

RMS : (anglais) (abrév.) : Root Mean Square : valeur efficace d'une tension en Volts ou de la puissance d'un ampli (exprimée en Watts). Il y a une différence entre la puissance  instantanée Ÿ d'un amplificateur et sa puissance efficace car une partie de la puissance de l'amplificateur est dissipée sous forme de chaleur. Sur une notice technique tous les amplificateurs doivent être spécifiés en puissance RMS pour qu'on puisse avoir une idée de la puissance qu'ils donneront dans un haut-parleur.


Revenir au sommaire


Rythme : En musique : découpage de l'unité de base qu'est la mesure en subdivisions de 1, 2, 3, 4, 5, n... C'est le rythme qui donne son caractère à une musique, principalement par l'accentuation de temps dits  forts Ÿ ou  faibles Ÿ et par son découpage en valeurs binaires, ternaires ou valeurs plus complexes. Pour se limiter aux musiques de la sphère occidentale... :

sample : en français échantillon. Le sample est un court extrait ou une partie d'un morceau de musique, joué en boucle ou par intermittence. Il peut être déformé pour atteindre l'effet recherché.

Sampler : (anglais) Échantillonneur (Voir "échantillonneur").

Save : (anglais) Sur un ordinateur, un séquenceur ou un synthétiseur, sauvegarde des données qui ont été formulées. Cette sauvegarde s'effectue le plus souvent en enregistrant sur un support magnétique (disque souple (floppy-disc, cassette) ou sur un disque dur les données en question.

Scène : Dans une programmation, une scène est une position et un réglage précis de l’ensemble des projecteurs. On l’appelle également "état lumineux". Une scène peut simplement être une mémoire unique ou faire partie d’un chaser (elle est à ce moment à considérer comme un "pas").

Scrambling : (anglais) : Entrelaçage des données informatiques. Dans les systèmes d'enregistrement numérique les données (bits) sont rarement stockées les unes après les autres mais entrelacées et mélangées dans un ordre qui varie suivant les systèmes (CD-audio, format DASH, DAT, et cetera). Cet entrelacement permet, entre autres, de faciliter les corrections d'erreurs.

Scroller ("Changeur de couleur Ÿ ou  changeur") : A ne pas confondre avec le projecteur changeur de couleur qui est un projecteur asservi, le Scroller est un appareil se fixant à la place du porte filtre d’un projecteur traditionnel. Il permet, par un mode d’asservissement, de contrôler un système d’enrouleur de différentes gélatines dont le positionnement dans le faisceau est mémorisable.

Send : (anglais) "Envoi". Circuit de départ vers un effet (réverbération, delay, et cetera)

Slave : (anglais) "Esclave". Machine asservie, commandée par une autre après passage dans un synchroniseur.

Speed : (anglais) "vitesse". Vitesse de défilement de la bande devant les têtes d'un magnétophone par exemple, vitesse d'un vibrato, et cetera

Splitter DMX : Appareil servant à multiplier un signal DMX entrant en plusieurs lignes sortantes. C’est une sorte de multiprise DMX. Il permet de simplifier grandement le câblage d’une installation, notamment dans le cas ou les projecteurs sont dispercés.


Revenir au sommaire


Spot : C’est l’impact du rayon d’un projecteur sur une surface (surtout utilisé pour des projecteurs optique type découpe, poursuites ou asservis à effet).

Stand-by : (anglais) "Attente". Préchauffage d'un ampli par exemple.

Start : (anglais) Départ. Mise en marche.

Stéréophonie : Procédé d'enregistrement et de reproduction sonore qui vise à rendre compte de la perception binaurale que l'on a de la réalité sonore. La stéréo est au son ce que la stéréoscopie (vision en relief) est à l'image.

Stretching : voir "Time stretching".

Tempo : (de l'italien  temps Ÿ) En musique, désigne la rapidité d'exécution d'un morceau (lent, modéré, rapide). Ne pas confondre avec le rythme (voir ce mot). Les indications de tempo données par le compositeur s'expriment soit avec des termes généraux (presto, andante, allegro, et cetera) soit, de façon plus précise, avec des nombres --- ex. :  120 à la noire Ÿ. Le chiffre donne le nombre de pulsations à la seconde.  60 à la noire Ÿ correspond à une pulsation par seconde,  120 à la noire Ÿ est le tempo classique de la marche militaire.

Tracking : (anglais) "Traçage", "pistage". Ce mot a plusieurs significations suivant les machines (et les "corporations") avec lesquelles on travaille

Tweeter : (anglais) Haut-parleur de petit diamètre pour la reproduction des fréquences aiguës.

UHF : (abrév.) Ultra (haute) fréquence. Terme usité en télévision.

Unidirectionnel : Concerne ce qu'on appelle la directivité d'un micro. Un micro unidirectionnel est surtout sensible aux sons qui viennent d'une seule direction (généralement devant le micro). Suivant la largeur du champ sonore auxquels ils sont sensibles, on classe les micros unidirectionnels en sous-catégories : cardioïde, super-cardioïde, hyper-cardioïde, micro-canon-en allant dans le sens d'un champ de plus en plus étroit. (voir "omnidirectionnel" et "bidirectionnel")


Revenir au sommaire


Continuer
Sound Light Music SARL - Tous droits réservés.
Conception et référencement par Site e-Web Création
[ Accueil ] Sonorisation éclairage, Vente sonorisation, Location sonorisation, Animation pour particulier et professionnel -  [ Nos Prestations ] Sonorisation, toute animation dj, Sonorisation conférence, Sonorisation concert, Sonorisation et éclairage spectacle, Toute animation évènementielle -  [ Nos Références ] Sono, sonorisation, prestations pour professionnels, Animation évènementielle, Sonorisation professionnelle, Eclairage professionnel -  [ Vente ] Sono, vente matériel de sonorisation, Vente jeux de lumière, Vente effets spéciaux, Vente table de mixage, platine dj -  [ Location ] Sonorisation, location matériel sono, Location jeu de lumière, Location pack sono-light, Location Karaoké, Location matériel vidéo -  [ Vidéos ] Sono, sonorisation, jeux de lumières, démo laser 2 couleurs, Démo T-rex, Démo stroboscope, Démo gobos -  [ Glossaire ] Sono, lights, matériel de sonorisation ? Sonorisation ? Effets spéciaux ? Jeu de lumières ? -  [ Devis ] Sono, sonorisation, devis location sono, Devis configuration sono, Devis karaoké, Devis Animation dj, Devis sonorisation professionnelle -  [ Plan du site ] Sono, sonorisation, magasin de matériel sono à Paris, magasin sono à paris 15eme, vente et location sono -  [ Vidéos / Karaoké ] Matériel sono, matériel vidéo, location karaoké, Location matériel vidéo, Location week-end karaoké, Location week-end matériel vidéo -  [ Top Affaires ] Sonorisation, promo matériel sono, Promo jeu de lumière, Promo éclairage dj, Promo effets spéciaux, sono et light -  [ Nouveautés ] Matériel sono, dernières acquisitions sono, Nouveau jeu de lumière, Nouvel éclairage dj, Nouvel éclairage laser disco, sonorisation -  [ Produits Phares ] Sonorisation, top vente matériel sono, Top vente effets spéciaux, Top vente jeu de lumière, matériel sono -  [ Pack Sono / Light ] Sono, location pack sono / light, Location pack dj, sonorisation -  [ Ventes Flash ] Sono, sonorisation, vente flash platine dj, Vente flash enceintes sono, Vente flash jeu de lumière, Vente flash matériel sono -  [ Destockage ] Sonorisation, matériel sono à prix discount, Eclairage dj à prix discount, Destockage jeu de lumière, Destockage effets spéciaux, tout matériel sono -  [ Occasions ] Sono, matériel sono d’occasion, Eclairage dj d’occasion, platine dj d’occasion, enceinte sono d’occasion, sonorisation et éclairage